BRÈVES :

LA COMPOSANTE BUSINESS CHALLENGE


La composante BUSINESS CHALLENGE est une plateforme d’actions visant à accompagner les initiatives entrepreneuriales des jeunes. Elle consiste à mettre les jeunes promoteurs d’idées novatrices en compétition pour l’élaboration et la défense de leurs plans d’affaires. La compétition sera organisée du niveau communal au niveau national.

D’abord au niveau communal, les jeunes seront mis en compétition pour désigner les 10 meilleurs projets. Ensuite, au niveau provincial, il sera organisé une deuxième compétition pour retenir les 10 meilleurs projets de chaque province. Une troisième compétition organisée au niveau régional permettra de retenir les 10 meilleurs projets de chaque région.

A l’issue de ces phases, il se tiendra à Ouagadougou une compétition nationale qui permettra de désigner les 30 meilleurs projets parmi les 130 projets retenus dans les 13 régions.

A chaque niveau de compétition, il sera mis en place un jury composé de compétences multisectorielles. Les membres des jurys seront essentiellement issus du secteur privé, des établissements financiers, des organisations de jeunesse et des structures de l’Etat, en fonction des potentialités des régions.

Avant de mettre les jeunes en compétition, il sera organisé des sessions de formation en entrepreneuriat, suivies de coaching pour le montage de plans d’affaires au profit des jeunes dans toutes les communes. Chaque session regroupera 30 jeunes résidents dans la commune. Ce sont ces jeunes formés qui prendront part à la compétition communale.

A l’issue des compétitions, les 30 meilleurs promoteurs des projets sélectionnés recevront des appuis financiers de l’Etat et des partenaires pour le renforcement de leurs activités. De même, le meilleur projet de chaque commune sera récompensé, soit 368 projets à primer dans les communes et arrondissements (302 communes rurales+ 47 communes urbaines+ 19 arrondissements à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso).

Les promoteurs des projets qui n’auraient pas été retenus à l’issue de la compétition nationale seront mis en contact avec les partenaires financiers (banques, établissements financiers, ONG, etc.) pour négocier des appuis financiers pour leurs projets. Pour ce faire, il sera organisé, chaque trimestre, des déjeuners d’affaires au cours desquels, les porteurs desdites idées de projets seront mis en contact avec les potentiels bailleurs en vue de négocier des financements.

Les phases finales des compétitions seront organisées en direct sur les chaines de télévisions partenaires de YouthConnekt Burkina et la cérémonie de remise des prix sera réalisée sous le Très Haut Patronage du Chef de l’Etat.