BRÈVES :

  • Le jeudi 15 avril 2021 , YouthConnekt Burkina a organisé un théâtre forum autour du thème « Civisme, citoyenneté, respect du bien public, patriotisme et promotion de la paix » au profit des élèves du Complexe Scolaire Privé Evangélique de Dédougou
  • Du 14 au 16 avril 2021 ,YouthConnekt Burkina a organisé une session de formation en entrepreneuriat au profit des jeunes de la ville de Manga.

Formation professionnelle : lancement officiel des activités de l’ANFP


Le Ministre Salifo TIEMTORE a présidé ce jeudi 15 octobre 2020 à Ouagadougou, au nom de son Excellence Monsieur le Premier Ministre Christophe Joseph Marie DABIRE, la cérémonie de lancement officiel des activités de l’Agence nationale de la formation professionnelle (ANFP). C’était en présence de plusieurs autorités administratives, des partenaires techniques et financiers et des apprenants des centres de formation professionnelle.


Opérateur public de développement des compétences techniques et professionnelles au Burkina Faso, l’ANFP a été créée en 2020 par le Gouvernement Burkinabè et placée sous la tutelle technique du Ministère de la jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes. Elle a pour mission principale de contribuer à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière de développement des compétences techniques et professionnelles.
L’ANFP regroupe compte actuellement treize (13) centres régionaux de formation professionnelle, douze (12) centres provinciaux de formation professionnelle, deux (02) centres communaux de formation professionnelle rattachés au Ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes. Plusieurs autres centres sont en cours de transferts à cette agence.
Dans son allocution, le Directeur général de l’ANFP, Brice Yogo, a indiqué que les missions de son institution s’inscrivent dans la vision du Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré qui est de faire de la formation professionnelle le moteur de la transformation structurelle de l’économie burkinabè. Pour ce faire, il faut un changement de paradigme qui exige de tous une rigueur, une fermeté à toute épreuve et un engagement sans faille.
Dans le discours du Premier Ministre livré par le Ministre Salifo TIEMTORE, pour répondre aux besoins du marché de l’emploi a été soulignée. La formation professionnelle selon lui est une voix par excellence pour booster l’employabilité des jeunes. D’où le défi pour le gouvernement de former à tous les niveaux de compétence une masse critique de professionnels dans divers domaines. La cérémonie a également été marquée par une visite d’ateliers précédée d’une remise symbolique de kits d’installation aux jeunes en fin de formation. Carelle Bamogo , représentante des bénéficiaires, après avoir remercié les autorités dit espérer que l’ANFP permettra de trouver des solutions à certaines difficultés qui entravent la mise en œuvre d’une formation professionnelle de qualité. Il s’agit notamment la vétusté de certains équipements et matériels didactiques, l’insuffisance de la matière d’œuvre, le manque ou l’insuffisance d’accompagnement des apprenants au terme de leur formation.
En rappel l’Agence Nationale de la Formation Professionnelle (ANFP) est un établissement public de l’État à caractère Administratif (EPA) rattaché au Ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes. Elle chargée entre autres de coordonner la mise en œuvre opérationnelle de la formation professionnelle, de contribuer au développement de l’ingénierie des dispositifs de formation, de contribuer à l’accroissement et à la diversification de l’offre de formation professionnelle etc.
DCMP-YCB