BRÈVES :

  • Le jeudi 15 avril 2021 , YouthConnekt Burkina a organisé un théâtre forum autour du thème « Civisme, citoyenneté, respect du bien public, patriotisme et promotion de la paix » au profit des élèves du Complexe Scolaire Privé Evangélique de Dédougou
  • Du 14 au 16 avril 2021 ,YouthConnekt Burkina a organisé une session de formation en entrepreneuriat au profit des jeunes de la ville de Manga.

1ère édition de la JNJ-BF: la plateforme YouthConnekt Burkina officiellement lancée


Monsieur Salifo Tiemtoré, Ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes, a présidé ce vendredi 02 octobre 2020 dans la matinée au SIAO, la cérémonie d’ouverture de la première édition de la Journée nationale de la jeunesse du Burkina Faso (JNJ-BF).


Initiée par le Ministère en charge de la jeunesse en collaboration avec le Conseil National de la Jeunesse du Burkina Faso, cette journée dédiée à la jeunesse burkinabè vise à créer un cadre d’échanges et de partage d’expériences en vue d’améliorer l’employabilité des jeunes et leur participation citoyenne au développement national. Elle a regroupé plus de 600 participants venus des 13 régions du pays. Au cours de la cérémonie, le Ministre Salifo Tiemtoré a officiellement lancée la plateforme digitale YouthConnekt Burkina. Ainsi, les jeunes peuvent désormais se connecter à cette plateforme innovante de promotion de la jeunesse à l’adresse www.youthconnektburkina.bf et bénéficier de toutes les opportunités qu’elle leur offre.
Dans son allocution, Monsieur le Ministre a invité les jeunes à saisir toutes les opportunités qui s’offrent à eux pour leur employabilité ou pour leur autonomisation économique. Aussi, saisissant le symbole que constitue la date du 2 octobre dans l’histoire politique du Burkina Faso (discours d’orientation politique de la Révolution démocratique et populaire du 2 octobre 1983 du Président Thomas Sankara), Salifo Tiemtoré a invité les jeunes à être combatifs engagés et à vivre en burkinabè.
Le Président du Conseil National de la Jeunesse du Burkina Faso, Dialla Moumouni, après avoir salué les efforts du gouvernement en faveur de la jeunesse, a fait remarquer que cela est encore en deçà des normes des textes nationaux et internationaux. C’est pourquoi, il a une fois de plus appelé les autorités à redoubler d’efforts et d’initiatives afin d’impliquer davantage les jeunes dans toutes les actions de développement. « On nous a toujours dit que la jeunesse c’est l’avenir. Nous sommes l’avenir certes, mais nous voulons aussi être le présent » a-t-il laissé entendre.
Cette 1ère édition de la JNJ a été marquée par plusieurs activités dont des panels, des échanges avec des modèles de réussite et une nuit de la jeunesse.
DCMP-YCB